4 juillet 2012 - Formation

L’axe franco-allemand

Résumé :
C’est une volonté commune de mettre fin à un cycle d’affrontements militaires et diplomatiques quasi constants depuis 1870 qui poussa la France et l’Allemagne de l’Ouest à favoriser la création d’un Marché commun en 1957. Depuis, l’évolution politique et économique de cet ensemble européen est en grande partie liée à la vitalité des relations franco-allemandes et aux ententes et mésententes de leurs gouvernements respectifs. Aujourd’hui, alors que l’Union européenne fait face à une crise des dettes publiques dont le dénouement incertain fragilise son avenir, les regards se tournent vers Berlin et Paris. Mais l’axe franco-allemand est-il en mesure de répondre aux attentes de ses partenaires ? Doit-on craindre un diktat de ces deux pays, ou bien au contraire redouter qu’un désaccord entre Allemands et Français se fasse au détriment de la construction européenne ? Les réponses à ces questions dépendent dans une large mesure des résultats électoraux dans ces deux pays et de la reconduction ou non du couple Merkel-Sarkozy.

 

Conférencier :
Christophe Chowanietz (Doctorat en science politique de l’UdeM, MSc in International Relations de la London School of Economics) est présentement membre de la Chaire de recherche du Canada en études électorales (Université de Montréal). Ses recherches portent sur les partis politiques et les comportements des élites et des électeurs en périodes de crises nationales et internationales.

 

Commentaire :
Olivier Costa est chercheur CNRS au sein du Centre Émile Durkheim (Sciences Po Bordeaux), où il enseigne les institutions et politiques de l’Union européenne. Il est également Professeur visitant à l’Institut d’études européennes de l’Université libre de Bruxelles, au Collège d’Europe (Bruges) et à l’Institut européen de l’Université de Genève. Il a fondé et codirige la Section d’études européennes de l’Association française de science politique. Ses recherches portent sur le système institutionnel et les politiques de l’Union européenne, la question démocratique dans l’Union, et la représentation parlementaire en Europe.

 

Télécharger la présentation en cliquant ici.

 

Lectures obligatoires :

  • Von Oppeln, Sabine. 2011. « Les soubresauts du couple franco-allemand : moteur ou frein de l’intégration européenne ? ». French Politics, Culture & Society, vol 29, n°2, 55-67.
  • Gougeon, Jean-Pierre. 2009. « France-Allemagne : vers une nouvelle rivalité ? ». Revue internationale et stratégique, vol 2, n°74, 74-85.
  • Toulemon, Robert. 2011. « France-Allemagne : Noces de diamant ou chronique d’un divorce annoncé ? ». French Politics, Culture & Society, vol 29, n°2, 42-54. - Demesmay, Claire. 2004. « Derrière le discours de l’amitié franco-allemande, quelle réalité ? ». Visions franco-allemandes 1.
  • Schild, Joachim. 2011.« 20 ans après : la France et l’Allemagne dans la nouvelle Europe ». Regards sur l’économie allemande 100 : 11-25.
  • Stark, Hans. 2010. « Européenne, l’Allemagne ? Retour sur un long procès ». Politique étrangère, vol. 3, automne, 523-535.
  • Kauffmann, Pascal et Henrik Uterwedde. 2010. « La France et l’Allemagne face à la crise de l’euro. À la recherche de la convergence perdue ». Visions franco-allemandes 17.
  • Hénard, Jacqueline. 2012. « Que veut l’Allemagne ? Retour sur quelques fondamentaux ». Le Débat, vol. 1, n° 168, 72-80.

 

Cette conférence s'est déroulée dans le cadre de l'école d'été «L'Europe en crise(s)» (2-7 juillet 2012).

EUROPA portail de l'UE
© 2010 - Centre d'excellence sur l'Union européenne
Université de Montréal - McGill University