19 août 2015 - Brève

L'obligation d'alléger la dette grecque

Simon Poirier, chercheur invité au CEUE, publie aujourd'hui un article dans La Presse+ sur la crise grecque actuelle. Selon le chercheur, la solution à la crise passe par une réduction nominale de la dette grecque par ses créanciers, "Cet allègement est dans l’intérêt des créditeurs. Un remboursement partiel vaut plus que rien du tout plus tard. C’est également dans l’intérêt supérieur de la population grecque, qui paie le prix fort de cette crise et qui n’en est pas forcément la cause". 

EUROPA portail de l'UE
© 2010 - Centre d'excellence sur l'Union européenne
Université de Montréal - McGill University