Accueil > À propos de nous > Chercheurs > Invités

Chercheurs invités

Le CEUE accueille régulièrement des chercheurs étrangers dont les études portent sur l'Europe ou l'Union européenne. Ceux-ci séjournent au Centre pour une durée d'une semaine à un an.

Chercheurs invités 2014-2015

Roxana Barbulescu, Collège d'Europe - Natolin

Roxana Barbulescu est chercheuse postdoctorale au sein du département d'études européennes du Collège d'Europe - campus de Natolin. Précédemment, elle a travaillé comme chercheuse à l'Université de Sheffield. Depuis 2011, elle est experte de l'Observatoire de l'Union européenne pour la démocratie et la citoyenneté au Centre Robert Schuman d'études supérieures. Roxana est titulaire d'un doctorat en études politiques et sociales de l'Institut universitaire européen de Florence, obtenu en 2013. Elle détient une maîtrise de sciences humaines interculturelles de l'Université Jacobs de Brême (Allemagne) et un baccalauréat de sociologie et philosophie de l'Université de Craiova (Roumanie). Sa recherche doctorale porte sur l'interventionnisme de l'État dans les politiques d'intégration des immigrants en Italie et en Espagne. Le manuscrit de sa thèse est présentement sous contrat avec les Presses de l'Université Notre-Dame (États-Unis). Ses thèmes de recherche sont les droits des immigrants, la liberté de circulation et le contrôle de l'immigration, l'intégration, la citoyenneté, les attitudes envers les Roms et les mineurs non-accompagnés. Elle est co-éditrice du forum Migration News.

Assem Dandashly, Université de Maastricht

Assem Dandashly est membre du département de science politique de l'Université de Maastricht. Auparavant, il était chercheur postdoctoral au sein du Kolleg-Forschergruppe “The Transformative Power of Europe” à la Freie Universität Berlin. Assem est docteur en science politique (2012) de l'Université de Victoria (BC, Canada). Ses recherches portent sur l'économie politique européenne, l'intégration économique et monétaire, l'Europe centrale et orientale, la Politique européenne de voisinage et la démocratisation.

Chantal Lavallée

Chantal Lavallée a obtenu son doctorat en science politique à l’UQAM, en 2010. Sa thèse démontre l’émergence d’un champ européen de sécurité et de défense, structuré par l’interaction entre des acteurs étatiques et non étatiques qui se positionnent selon différentes logiques d’action et ont recours à divers instruments. Elle fut par la suite récipiendaire d’une bourse de recherche postdoctorale de deux ans du Fonds Québécois de la Recherche sur la Société et la Culture (FQRSC) lui permettant d’être chercheuse invitée à l’Institut universitaire européen, à Florence (2010-2012). Sa recherche a analysé la contribution de la Commission européenne et ses relations avec les autres acteurs de la gouvernance européenne de la sécurité afin d’évaluer les conséquences pour les études sur la sécurité. Son dernier article sur ce sujet vient de paraître dans un numéro spécial sur la gouvernance européenne de la sécurité qu’elle a codirigé pour Journal of Contemporary European Research (vol. 9, no 3, 2013). Durant son séjour au CEUE, elle poursuivra des recherches sur la mise en œuvre de l’approche globale de l’UE en matière de sécurité dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Anna Leander, Copenhagen Business School

Anna Leander est Professeure au Département de Management, Politique et Philosophie à la Copenhagen Business School. Sa recherche se concentre principalement sur les opérations militaires européennes et plus largement sur la politique internationale et la sécurité commerciale. Elle a récemment publié sur des questions telles que les agences de technologies dans le débat sur les drones, le marketing et les actes de citoyenneté/dé-sécurisation.

Paul May, Queen's University

Paul May est docteur en science politique (École des hautes études en sciences sociales, Paris). Il est également diplomé de l'Intitut d'études politiques de Paris et de l'Université de la Sorbonne (Paris IV). Dans sa thèse, Paul a exploré la façon dont les politiques de reconnaissance redéfinissent la laïcité, en analysant le cas des tribunaux d'arbitrage religieux en Ontario. Il a été finaliste du prix Le Monde de la recherche universitaire. Ses recherches actuelles, effectuées en collaboration avec Will Kymlicka (Université Queen's) portent sur une comparaison des politiques d'immigration en Europe et en Amérique du Nord.

Chercheurs invités 2013-2014

Chantal Lavallée

Chantal Lavallée a obtenu son doctorat en science politique à l’UQAM, en 2010. Sa thèse démontre l’émergence d’un champ européen de sécurité et de défense, structuré par l’interaction entre des acteurs étatiques et non étatiques qui se positionnent selon différentes logiques d’action et ont recours à divers instruments. Elle fut par la suite récipiendaire d’une bourse de recherche postdoctorale de deux ans du Fonds Québécois de la Recherche sur la Société et la Culture (FQRSC) lui permettant d’être chercheuse invitée à l’Institut universitaire européen, à Florence (2010-2012). Sa recherche a analysé la contribution de la Commission européenne et ses relations avec les autres acteurs de la gouvernance européenne de la sécurité afin d’évaluer les conséquences pour les études sur la sécurité. Son dernier article sur ce sujet vient de paraître dans un numéro spécial sur la gouvernance européenne de la sécurité qu’elle a codirigé pour Journal of Contemporary European Research (vol. 9, no 3, 2013). Durant son séjour au CEUE, elle poursuivra des recherches sur la mise en œuvre de l’approche globale de l’UE en matière de sécurité dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Chercheurs invités 2012-2013

Sabine Saurugger, Sciences Po Grenoble

Sabine Saurugger (PhD Sciences Po Paris) est professeur de science politique à Science Po Grenoble et membre junior de l’Institut universitaire de France (IUF). Elle travaille actuellement sur les résistances aux nouveaux modes de gouvernance mis en place par l’Union européenne. Ses publications récentes se concentrent sur les théories de l’intégration européennes (Theoretical approaches to European integration, Palgrave à paraître), et sur les groupes d’intérêt et leurs instruments de participation. Elle a publié dans des revues telles que European Journal of Political Research, West European Politics, Political Studies, Comparative Politics, Comparative European Politics, Journal of European Public Policy, Revue Française de Science Politique et Interest Groups & Advocacy.

Chercheurs invités 2011-2012

Patrick Bernhard, Freiburg Institute for Advanced Studies, Albert-Ludwigs Universität Freiburg.


Patrick Bernhard travaille actuellement sur un projet de recherche comparatiste sur l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste et leur coopération. Il est également chercheur invité au Centre canadien d'études allemandes et européennes de l'Université de Montréal.

 

Heidi Hardt, Département de science politique, Université du Texas, Arlington

Heidi Hardt travaille sur la gestion des conflits par les organisations internationales. Elle termine un manuscrit de livre sur l’efficacité dans leur prise de décisions sur les opérations de paix. Son expertise régionale s'étend aux études européennes et africaines, incluant notamment l'Union européenne, l'OTAN et l'Union africaine. Elle est également chercheur postdoctorante au Centre d'études sur la paix et la sécurité internationale (CEPSI)

 

Anne Litzbarski, Institute of Energy Economics EWI, Université de Cologne

Anne Litzbarski est candidate au doctorat à l'Université de Cologne et chercheur associé à l'Institute of Energy Economics EWI. Durant son séjour au CEUE, elle poursuivra la rédaction de sa thèse de doctorat sur les stratégies de lobbying des entreprises dans le processus politique européen multi-niveaux.

Chercheurs invités 2010-2011

Ramona Schmitt, Université de Saint-Gallen (Suisse)

Ramona Schmitt est candidate au doctrorat à l'Université de Saint-Gallen en Suisse. Elle a étudié le droit à l'Université de Würtzberg en Allemagne et est spécialiste de droit européen. De 2008 à 2010, elle a été assistante de recherche à la Chaire de Droit international public, droit européen, droit public étranger et droit comparé de l'Université Saint-Gallen.Elle a obtenu une bourse du Fonds national suisse de la recherche scientifique afin de se rendre au Canada. Durant son séjour au CEUE, elle poursuivra la rédaction de sa thèse de doctorat intitulé The competence of the European Union for foreign direct investment after the entry into force of the Treaty of Lisbon".  

Chercheurs invités 2009-2010

Stephanie Hofman, Institut des hautes études internationales et du développement (Genève).

Champs d'intérêt : Union européenne; politiques étrangères; histoire des relations internationales organisations internationales; OTAN; opérations de maintien de la paix; intégration régionale; relations transatlantiques.

 


Lucie Laithier, Université Paris Ouest - Nanterre-La Défense

Champs d'intérêt : Droit communautaire; droit constitutionnel; fédéralisme; diversité culturelle.



 

 

Chercheurs invités 2008-2009

Vitor Cuesta Lopez, Universidad de Las Palmas de Gran Canaria (Îles Canaries).

Champs d'intérêt : Droit constitutionnel; droit public; principes démocratiques et citoyenneté dans l'Union européenne.

George Ross, Brandeis University (USA)

Champs d'intérêt : Sociologie politique; théorie sociale; économie et société; structures sociales comparées; Union européenne.




 

 

Chercheurs invités 2007-2008

Stephan Sberro, Instituto de Estudios de la Integracion Europea del Instituto Tecnologico Autonom de Mexico.

Champs d'intérêt : Union européenne; ALENA; politiques linguistiques; organisations internationales; intégration régionale; relations internationales.

 

Nicolas Duvoux, École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.

Champs d'intérêt : Politiques publiques; Lutte contre la pauvreté; Régulation des pauvres; Politiques d'insertion.



 

 

Chercheurs invités 2006-2007

Antonin Cohen, Université de Picardie Jules-Verne

Champs d'intérêt : Institutionnalisation des espaces de pouvoirs transnationaux en Europe; Constitutionnalisation de l'Union européenne; Cour de justice européenne.

 

 

Romain Pasquier, Institut d'études politiques de Rennes.

Champs d'intérêt : Régionalisation des systèmes politiques de l'Europe; Européanisation des systèmes politiques nationaux; Sociologie de l'action publique.

 

EUROPA portail de l'UE
© 2010 - Centre d'excellence sur l'Union européenne
Université de Montréal - McGill University