Accueil > À propos de nous > Chercheurs > Postdoctorants

Postdoctorants

Année 2014-2015

Olivier Schmitt, PhD (King's College, Londres)

Olivier Schmitt a soutenu une thèse en relations internationales au Department of War Studies du King’s College London en mai 2014. Ses travaux croisent les études stratégiques et les questions de théorie des relations internationales. En particulier, il s’intéresse aux opérations militaires en coalition et à la défense européenne, qu’il étudie sous le double prisme de la légitimité et de l’efficacité militaire.

Année 2013-2014

Florent Pouponneau, Doctorat (Université Paris 1)

Titre du projet : L’Union européenne et la non-prolifération nucléaire. Une sociologie du processus d’intégration européenne dans le domaine de la politique étrangère

Florent Pouponneau a soutenu en décembre 2012 une thèse sur la politique étrangère de la France autour de la norme de la non-prolifération nucléaire. Dans le cadre de son post-doctorat au CEUE/CÉRIUM, il souhaite poursuivre la réflexion entamée sur les transformations du contexte international contemporain en travaillant sur la politique étrangère de l’Union européenne dans le domaine de la non-prolifération nucléaire. Il s’agira ainsi de questionner les fluctuations de l’intégration européenne et la place de l’Union européenne dans les relations internationales.
Ses intérêts de recherche et d’enseignement portent notamment sur les théories du système international, l’analyse de la politique étrangère et de l’action publique, les relations transatlantiques et la construction européenne.

Année 2012-2013

Idil Atak, PhD (Université de Montréal)

Titre du projet : Protection des droits des migrants dans le contexte de la lutte contre la migration irrégulière dans les politiques de l’Union européenne et de ses États membres

Idil Atak est docteure en droit et postdoctorante à la Chaire de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté (CRIEC) de l’UQAM et au Centre de Recherche en Droit Public (CRDP) de l’Université de Montréal. Elle est associée de recherche à la Chaire Hans et Tamar Oppenheimer en droit international public de l’Université McGill. Idil est chargée de cours à la Faculté de droit de l’Université de Montréal où elle enseigne le droit international des migrations et des réfugiés, le fondement du droit public, et la méthodologie du droit et de la recherche. Elle a travaillé au ministère turc des Affaires étrangères, d’abord comme experte juridique à Ankara, puis à Strasbourg, en tant qu’adjointe au Représentant permanent de la Turquie auprès du Conseil de l’Europe.
Ses domaines d’expertise sont le droit international et européen des droits de la personne, le droit international des réfugiés, la migration irrégulière au Canada et en Europe, la liberté de circulation et la citoyenneté européenne.

 

Laurie Beaudonnet, PhD (Institut Universitaire Européen)

Titre du projet : Quel projet politique pour l’Union Européenne? La place de la solidarité et de la responsabilité politique dans les attitudes individuelles envers l’Europe.

Laurie Beaudonnet est diplômée de l’Institut Universitaire Européen de Florence. Ses travaux de recherche actuels portent sur la manière dont les valeurs politiques et l'évaluation des politiques publiques influencent le soutien politique dans les systèmes de gouvernance multi-niveaux.

Durant son séjour au CEUE, elle travaillera sur les frontières de la solidarité: comment l’intégration européenne remet en question la définition nationale de la solidarité et des mécanismes de redistribution et avec quelles conséquences pour la définition d'une identité et d'un projet politique commun. Cela comprend la formation des attitudes et des identités au niveau individuel mais aussi la mobilisation qui en est faite en période électorale, qu’il s’agisse du vote des citoyens européens ou du discours des partis politiques.

Ses intérêts de recherche et d'enseignement incluent l'opinion publique, les comportements électoraux comparés, l'intégration européenne, l'État-providence et les méthodes quantitatives.

Catherine Hoeffler, Doctorat (Institut d'études politiques, Paris)

Titre du projet : Changing the economic nationalism in industrial markets: redefining the insiders in defense and automobile industries.

Catherine Hoeffler a obtenu son doctorat en science politique au Centre d’études européennes (CEE) de Sciences Po Paris en 2011. Sa recherche de thèse porte sur le changement des politiques nationales d’armement nationales en Europe. Elle a depuis travaillé avec William Genieys sur le rôle des élites dans le changement des politiques américaines de défense et de santé (projet OPERA).

Ses intérêts de recherche portent sur le changement des politiques publiques, la comparaison internationale (Europe/USA-Canada), les stratégies des firmes, la régulation des marchés industriels (armement, automobile) et le changement des stratégies de nationalisme économique dans la globalisation.

Durant son séjour au CEUE, elle travaillera sur le changement du nationalisme économique dans les secteurs de l’armement et de l’automobile au Canada, aux USA et en Europe.

Année 2011-2012

Cédric Pellen, Doctorat (Institut d'études politiques, Bordeaux)

Titre du projet : Les institutions européennes saisies
par l’élargissement oriental de l’UE. Sociologie de
l’investissement du champ institutionnel européen
par les représentants polonais.

Diplômé de Sciences Po Bordeaux, Cédric Pellen est chercheur associé au Centre Emile Durkheim de Bordeaux. Ses recherches doctorales, qui ont donné lieu à plusieurs publications, ont principalement porté sur les mobilisations collectives, sur les partis politiques et sur la structuration de la compétition politique en Europe centrale « post-com muniste ». Il a par ailleurs enseigné la science politique et la sociologie à Sciences Po Bordeaux, l’Université de Varsovie, l’Université Paris Dauphine et l’Université Paris Nord.

Dans le cadre de son stage postdoctoral au CEUE, il se penchera sur les effets des élargissements « orientaux » de l’Union européenne sur le champ institutionnel européen. Plus spécifiquement, en examinant les façons dont les représentants polonais ont investi les institutions européennes après 2004, il étudiera à la fois les processus d’institutionnalisation de l’Union Européenne et ceux d’européanisation du champ politique polonais.

David Selby, PhD (Université de Californie, San Diego)

Titre de la recherche: A dialectic of post-Enlightenment in Europe: Auguste Comte, Joseph de Maistre and the ideological origins of modern radicalism  

Spécialiste de l'histoire de la pensée politique, mais avec une formation authentiquement interdisciplinaire, David travaille aux frontières de la sociologie, des sciences politiques, de la philosophie et de l'histoire. Dans sa thèse, il a utilisé différents outils philosophiques et historiques afin de mettre en lumière l'influence du jansénisme sur la pensée de Tocqueville. Lors de son post-doctorat au CEUE, il travaillera sur son deuxième projet: « A dialectic of post-Enlightenment in Europe: Auguste Comte, Joseph de Maistre and the ideological origins of modern radicalism ». Cette étude comparative permettra de mettre en lumière les racines intellectuelles européennes des radicalismes modernes et donc d'apporter des solutions aux États de l'Union européenne dans le cadre de leur lutte contre les radicalismes grandissants que l'on voit émerger sur le vieux continent. 

 

Année 2010-2011

Ece Ozlem Atikcan, PhD (Université McGill)

Titre de la recherche: Explaining the Double European Union Referenda: Framing or Resources?

Ece Atikcan est diplômée de la Middle East Technical University (Ankara), de Sussex University (UK) et de l'Université McGill (Canada). Elle s'intéresse aux organisation internationales, aux  comportements électoraux, aux partis politiques, aux mouvements sociaux transnationaux et au nationalisme. Durant son séjour au CEUE, Ece étudiera le phénomène des «double référendums» dans l'Union européenne. Elle sera présente au CEUE jusqu'en juin 2012.

Claire Dupuy, Doctorat (Institut d'études politiques de Paris et Université de Milan-Bicocca)

Titre de la recherche : Les politiques régionales remettent-elles en cause les frontières nationales ? Les politiques d’éducation et la restructuration territoriale en Europe

Claire Dupuy est diplômée de Sciences Po Paris et de l'École normale supérieure de Cachan. Elle enseigne à l'Institut d'études politiques de Toulouse où elle est chercheure associée au Laboratoire des Sciences Sociales du Politique (LaSSP). Ses recherches s'articulent autour de la sociologie de l'action publique, de la politique publique comparée, des questions de gouvernances dans les entités multi-niveaux, des politiques d'éducation ainsi de la sociologie des mouvements sociaux. Durant son séjour au CEUE, Claire approfondira certains aspects de sa thèse intitulée Politiques publiques, territoires et inégalités. Les politiques régionales d'éducation en France et en Allemagne (1969-2004).

Année 2009-2010

Mathias Delori, Doctorat (Institut d'études politiques, Grenoble)

Titre de la recherche : Le poids de l'histoire sur la politique étrangère. Comparaison des doctrines militaires françaises, allemandes, britanniques, espagnoles et polonaises

Mathias Delori is a French political scientist and historian. He holds a doctorate from the Université Pierre-Mendès in Grenoble, France. Since 2008, he has been a research associate in several universities: the F. W. Universität de Bonn, the Marc Bloch Centre in Berlin (Germany) and the European University Institute in Florence (Italy).

His research interests include the history of French-German relations, international relations, public policy and the epistemology of social sciences.

Mathias Delori has published scientific articles in the Revue Française de Science Politique, Politique Européenne and Les Cahiers d'Histoire. Revue d'Histoire Critique. In 2009, he published a book on rational choice theory at the Presses Universitaires de Rennes (2009). For more information: www.mwpweb.eu/MathiasDelori/


Niels Lachmann, Doctorat (Institut d'études politiques, Bordeaux)

Titre de la recherche : Émergence d'une culture stratégique européenne: les impacts sur la relation de sécurité transatlantique

Niels Lachmann holds a doctorate in political science and a master/DEA in comparative politics and international relations from the Institut d'études politiques, Bordeaux. He is also a graduate of the Albert-Ludwig University in Fribourg-en-Brisgau (Magister Atrium in Modern History and Political Science). His research interests include security cooperation and multilateralism as well as Spain's political system and foreign affairs. Using a constructivist approach, Niels Lachmann examines the possibility of developping a European alternative to NATO.

Alicia Hinarejos, PhD (University of Oxford)

Dr Hinarejos specializes in EU law, particularly, the constitutional law of the EU. Her research interests include comparative public law, public international law and human rights. Her book, Judicial Control in the European Union: Reforming Jurisdiction in the Intergovernmental Pillars, was published in December 2009.

She was previously a British Academy Postdoctoral Fellow in the Faculty of Law at the University of Oxford, a Research Fellow at the Institute of European and Comparative Law and a William Golding Junior Research Fellow at Brasenose College. During the past academic year, she was also a Visiting Max Weber Fellow at the European University Institute, Florence. She completed her graduate studies at Oxford (MJur, MPhil, DPhil) and has taught EU law, constitutional law and public international law at Oxford and EU law and Government Control of Business at McGill. She is currently Boulton Fellow and Assistant Professor at McGill University.

Boursiers 2008

Sylvain Lefèvre, Doctorat (Université de Lille)

Titre de la recherche : Le pilotage discret de l'action humanitaire; ECHO et le financement des ONG.

Sylvain Lefèvre is a graduate of Science Po Rennes and Université de Lille. His doctoral thesis, Mobiliser les gens, mobiliser l'argent: les ONG au prisme du modèle entrepreneurial was awarded Prix «Le Monde» de la recherche universitaire. From 2003 to 2007, he taught political communication, political sociology and state formation in Europe at the Université de Lille. In 2007-2008, he was a visiting researcher at the Canada Research Chair in citizenship and Governance, held by Prof. Jane Jenson.

During his stay at the EUCE, he studied the relationship between French NGOs and ECHO (the Office d'aide humanitaire de la Commission européenne). He examined the extent to which the EU has redefined these actors' activities.

Andrej Zaslove, PhD (York University)

Titre de la recherche : The Dynamics of European Immigration Policy: beyond national models?

Andrej Zaslove has a PhD from York University (Toronto) and an MA from the New School for Social Research (New York). His research focuses on comparative politics, immigration, political parties, multilevel governance, and nationalism. His geographical area of specialization is Western Europe, with a specific interest in Germany, Italy, Spain, and Austria. He has published and presented papers on France, Switzerland, the Netherlands, and Denmark in comparative perspective. Dr. Zaslove currently finishing a manuscript on Populism, Padania and the 'Re-Invention' of the European Radical Right: the Italian Contribution. In addition, he is engaged in a project on the politics and the public policy of immigration in Germany, the Netherlands and Italy, and he is involved in a project that focuses on new countries of immigration (in collaboration with Professor Phil Triadafilopoulos, University of Toronto).

Research interests:

  • Radical right-wing populism
  • Immigration and immigration policy
  • Political parties
  • Nationalism

Postdoctoral students 2007

Isabella Eiselt, Doctorat (Université de Salzbourg)
Titre de la recherche : The role of central governmental budgets in political integration in Canada and the EU.

Elena Aoun, Doctorat (Institut d'Études Politiques, Paris)
Titre de la recherche : Les préférences normatives européennes à l'épreuve de la justice pénale internationale.

Postdoctoral students 2006

Theodor Tudoroiu, PhD (Université de Montréal)
Titre de la recherche : Entre l'Europe à géométrie variable et le cheval de Troie américain : la «nouvelle Europe» et l'équilibre transatlantique.

Helge Dedeck, Doctorat (University of Bonn)
Titre de la recherche : Private European law, history of law, comparative law, roman law, theory of law.  

EUROPA portail de l'UE
© 2010 - Centre d'excellence sur l'Union européenne
Université de Montréal - McGill University